Lire et écrire.
Pensionnat Hishigaya
Bien le bonjour Invité Rejoins-nous vite, si tu n'est pas encore inscrit! Ici c'es un forum de bonheur pour les personnes comme toi et moi! Tu n'as rien à perdre ici (juste ton temps) l'inscription est gratuite pour toi tiens! J'te donne un ticket gratuit pour le train "RPGs" mais utilise le dès que tu aura fais ta fiche de présentation !



Bienvenue au Pensionnat Hishigaya
 
Le forum est en train de prendre une nouvelle apparence, et de nouveau lieux de rp seront là. Vos rp ont été déplacé dans une section spéciale, mais ils sont toujours là. Ils seront disponibles dès la fin des "travaux" Smile Merci de votre compréhension, le staff du forum.

Partagez | 
 

 Lire et écrire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
June Ryuko Yosuku
Humain
Humain
avatar

Messages : 323
Réputation : 719
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : Là -pointe du doigt devant elle-

Fiche Technique
Caractère:
Fiche d'Infirmerie:

MessageSujet: Lire et écrire.   Mar 28 Aoû - 0:04

Lire et écrire. Deux choses que nous apprenons au CP. Tout le monde sais faire ça. Voila que je vous propose de lire les texte des autres, et/ou de poster à la suite de ce sujet vos petites histoires~

Alors voila voila, c'est donc moi qui commence ^^



Emily, and the strange world of Oz


    C’était une belle journée de printemps, le soleil brillait comme s’il on était en été. Nous voulant rester dans la petite maison que j’habitais avec ma famille adoptive, je décidais de faire un petit tour dans le parc. Je m’habillai en vitesse, enfilant un robe assez courte, rose, avec des petit soulier noir. A l’aide de mon peigne, je peignai mes cheveux blond, en passant un bref coup sur ma frange multicolore. Fin prête, je sortis de ma chambre et dévalais les escaliers. Je sortis en vitesse, oubliant mes clés au passage. Je fermais la porte en douceur, et pus enfin respirer le grand air. L’air n’était pas si chaud que je l’aurai imaginé, mais ayant oublié mes clé, et ne voulant pas déranger ma mère qui était en train de boire son café, je ne fis pas demi tour et me mis en route pour le parc. Le trajet n’était pas très long, m’en réjouissant, je commençai à chantonner une chanson de mon invention.
    Enfin, j’arrivais au parc. Je poussais le petit portail, et pénétrais dans ce lieu apaisant, remplis de verdure. Certes, il était grand, mais j’arrivais à me repérée. Je me dirigeais donc vers la droite, ou se trouvait le fontaine, et un petit banc. L’ombre des feuilles des arbres ne laissaient pas passer le soleil, et l’air était un peu plus froid que tout à l’heure. Je m’assis quelques secondes sur le petit banc en pierre, puis me relevais. Je m’approchais du petite bassin, et passa ma main dans l’eau. Je le retirais vivement, tant l’eau était froide. Je l’essuyais sur le bas de ma robe, et retourna m’assoir sur le banc. Je regardais l’eau qui coulait, et qui finissait par atterrir bruyamment dans le bassin. Au bout d’un certain temps, je vis une forme se matérialisée. Je crut tout d’abord rêver, mais au fur et à mesure, je vis un homme, un peu plus âgé que moi, dans la fontaine. Il avait les cheveux longs, et de magnifique yeux bleus. Il portait un chapeau haut-de-forum, avec un costume. Lui aussi me regardait, et je décidai de lui parler.

    « Euuh.. Qui êtes vous ? D’où venez-vous ? demandais-je.
    -Moi ? Eh bien, belle jeune fille, moi je suis Oz. Je viens du monde d’Oz. C’est mon monde, c’est mon royaume, répondit-il.
    -Le monde d’Oz ? »

    Il ne répondit pas tout de suite, je crois bien qu’il réfléchissait. Moi, je le contemplais toujours, les yeux grand ouvert, les sourcils levés.

    « C’est cela. Tu as bien compris. Je m’ennuyais, seul. Je me suis décidé à créer deux monde. Celui-ci, où tu résides, et le miens, où JE résides, dit-il en appuyant bien sur le je.
    -Et… Comment accède-t-on à votre monde ?
    -Eh bien, laisse moi te montrer ! »


    Aussitôt dit, aussitôt fait, Oz sortit du bassin, et s’approcha vers moi pour m’attraper par le poignet. Il me fit lever, et m’emmena dans le bassin, où je manquai de trébucher sur le bord de celui-ci. Enfin, il m’entraîna tout près de la statut qui crachait l’eau, la où je l’avais vu apparaître. Je regardais ma main, on voyait au travers, nous étions en voyage pour son monde. Peu à peu, le paysage se transformait, devenais de toute les couleurs. Je vis que je n’avais pas changer, j’étais toujours moi, mais j’étais dans un autre monde. Nous étions arrivés. Je regardais tout autour de moi, voyant que le sol était nuageux, les arbres en sucre d’orge, les maisons en pain d’épice. Tout était comme sorti d’un livre pour enfant. Je dégageais ma main de la prise d’Oz, et fit quelques pas vers un habitant. Enfin, ce que je supposais être un habitant. Ce drôle de petit personnage avec des oreilles pointu, mais ce n’était pas un elfe, on aurait dit un gnome avec sa taille. Il avait une drôle de couleur de peau, entre le bleu et le vert. Tous les habitants que je croisais étaient comme cela. Je fis demi-tour, revenant vers Oz, qui n’avait pas bougé.

    « Ce sont les habitants ? demandais-je à Oz.
    -Eh bien, je vois que tu es une fille très intelligente ! Eh oui, je voulais qu’ils ne ressemble pas à moi. Enfin, j’ai créer ces petites personnes, très gentilles, me répondit-il avec un sourire.
    -Je comprends mieux. Mais, tout me semble en friandise..
    -Tu as tout à fait raison, Emily ! »

    Je ne me rappelait pas lui avoir donné mon nom, mais je passais ce petit détail… Enfin, j’attrapais la main d’Oz pour qu’il me suive, vu que je ne connaissais pas du tout l’endroit, et que je n’avais aucune envie de me perdre. Le paysage était tout simplement magnifique. Je regardais tout autour de moi, émerveillée par tout ce qui m’entourais. Des montagne en glaces, des files électriques en réglisse, tout, absolument tout était comestible. Enfin, c’est ce que je pensais. J’hésitais cependant à le questionner. Finalement, je m’arrêtais juste au niveau du panneau en chocolat de la rue Himmel.

    « Dis moi, Oz. Est-ce que tout ce qui est dans ton monde est comestible ?
    -Eh bien.. Tu veux essayer ? répondit-il.
    -Je.. Je peux ? »

    Il se mit sur la pointe des pieds, et coupa un petit bout du panneau, le coupa en deux, et me tendit le plus gros. Im commença à manger, je fit de même. C’était effectivement comestible, et de plus merveilleusement bon. J’aimais bien cet endroit, quelque peu.. Etrange. D’après moi, cela faisais bien quelques heures qui j’étais dans ce drôle de monde, mais je ne m’en lassais pas. Je savais pourtant très bien que j’allais devoir retourner chez moi..

    « Oz ?
    -Oui , qu’y a-t-il ?
    -C’est un monde formidable !
    -Ne voudrais-tu pas rester avec moi, jusqu'à la fin ? Tu seras ma Reine, Emily. »

    Ne sachant que répondre à Oz, je ne répondis pas. Je rougis, simplement. Me proposait-il de me marier avec lui, à tout jamais ? Je ne pouvais pas ! J’avais une famille qui m’aimait, j’habitais dans un autre monde, c’était tout juste infaisable ! Je n’osais pourtant pas le lui dire. Enfin, je baissais la tête, et je me mis à chiffonner la bas de ma jupe.

    « Oz.. Je t’aime beaucoup, mais je ne peut malheureusement pas accepter.. Je ne suis pas de ton monde.. Mais je veux tout de même rester amie avec toi ! Je promet de venir à la fontaine régulièrement.. Mais pourrais-tu me ramener dans mon monde ? »

    Il claqua des doigts, et en une fraction de secondes, je me retrouvais assise sur le banc en pierre.. Je regardais à l’horloge, que je voyais au loin. Une seule minute venait de passée, après tout ce temps que j’avais passer là-bas.. Au fond.. Peut-être que ce n’était qu’un simple rêve ? Mais tout semblait si.. Réel.. Je décidai donc de me rendre régulièrement ici, voir ce qu’il se passerait. Mais pour l’instant, j’avais juste envie de rentrer chez moi, et de petit-déjeuner. Enfin j’arrivais, et alla dans la cuisine, ou je trouvais ma mère adoptive toujours en train de boire son café.

    « Tiens, tu es déjà de retour ? me demanda-t-elle.
    -Oui Maman ! »Répondis-je, ne lui donnant aucune autre explication.


J'espère que cela vous a plus! Je ne sais pas encore s'il y aura une suite mais sachez que j'y travaille! Ne vous en faites pas! ^^

.~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ .
Allias Black☆Stars
Tiendras-tu ta promesse Invité ?

En voir plus?:
 
Mon avatar représente Megurine Luka, j'ai donc le droit de prendre n'importe quelle image représentant ce personnage pour la mettre en avatar et/ou en signature.
J'******* l'amour, j'****** la vie, au final j'enlace la mort .o.
[/center]
Bon alors, qui rp de quoi, de qui, où, quand et avec quoi ? °^°



Couleur de parole: #354789
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-hishigaya.forumgratuit.org/
Compte Fondateur
Nekos
Nekos
avatar

Messages : 64
Réputation : 152
Date d'inscription : 25/03/2012
Age : 22

Fiche Technique
Caractère:
Fiche d'Infirmerie:

MessageSujet: Prologue {En Cour}   Mar 28 Aoû - 12:38

Salomé, 17 ans, jeune fille habitant Paris. Elle habite avec son père Olivier, et sa mère, Elisabeth. Elle a un frère qui s'appelle Théo et qui a 21 ans. Et qui habite toujours avec sa petite famille.
La Meilleure Amie de Salomé s'appelle Pauline et elle a également 17 ans. Et elle est en couple avec Thibault.
Elle est née le 11 Juin 1995. Elle sors souvent faire la fête mais ne se drogue pas. Enfin, pour le moment...

Chapitre 1 :

13 heures. Fin des vacances d'été, enfin, dernière semaine... Flemme de reprendre les cours. Flemme de se lever le matin, de reprendre des heures normales. Bref, je n'en peux plus, je veux rester dans mon lit.

- A table ma chérie, on mange. Crie ma mère.
- J'arrive ! Cris-je.

Je n'était même pas levée :
Encore en pyjama, les cheveux en pétards, pas pris de douche, bref, la galère.

Je sors de mon lit, me regarde dans le miroir, enfile vite mes habits : un tee-shirt, un slim, mes converse et je descend.

Mes cheveux toujours en pétard mon frère et mon père se moque de moi. Et je me dit dans ma tête :
*Vous aller arrêter oui, vous ne vous êtes pas vus a ce que je vois...*

-Aujourd'hui que fais-tu ma chérie? dit mon père.
-Je vais chez Pauline, et elle m'a invitée a une soirée ce soir, je peux?

-je fis se regard, vous savez, avec la tête de chien battue.-

-Euh, oui, a quelle heure rentres-tu? dit mon père en élevant la voix.

Je ne savais vraiment pas. Je dis alors que je dormais chez Pauline après et que je rentrerais le lendemain.

Ils me firent un hochement de tête. Du genre, d'accord mais sois prudente, ect... La morale quand on a 16/17 ans et qu'on sors...

Mon portable sonna. *Thibault*
Je décrocha, quitta la table sans rien dire et partie dans ma chambre pour des heures au téléphone avec l'amour de ma vie. Nous passions comme prévu des heures au téléphone, et sa me bouffait tout mon crédit appels, mais je m'en fichait.
Puis ma mère toqua a la porte. Et les embrouilles recomençaient, encore et encore. A chaque fois c'était la même embrouilles.

Ma mère et mon père se dispustes souvent, et leurs disputes m'agacent. Alors ma mère se défoule sur moi car je passe trop de temps au téléphone, ou que je suis souvent dans la lune. Alors je vais dans mon lit, sous la couette, envoie un message a Pauline et vais chez elle.

17 heures 30, je me prépare pour la fête. Je sais qu'il y aura de l'acool et que cette fête se passe chez Thibault, mais j'espère que sa sera la meilleure fête de ma vie...

Je prend mes affaires, laisse un mot a mes parents, prend la clé, ferme la porte, et part, direction chez Pauline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-hishigaya.forumgratuit.org
Compte Fondateur
Nekos
Nekos
avatar

Messages : 64
Réputation : 152
Date d'inscription : 25/03/2012
Age : 22

Fiche Technique
Caractère:
Fiche d'Infirmerie:

MessageSujet: Re: Lire et écrire.   Mar 28 Aoû - 12:40

Chapitre 2

Je suis en direction de chez toi♥. Avais-je envoyer par textos a Pauline.

Il me restait 15 minutes de marches, et je n'aimait pas vraiment le quartier juste avant chez elle. Alors j'essayais de marcher le plus vite que je peux car je ne supporte pas les gens de se quartier.

J'arrive chez Pauline, et il ne m'était rien arriver, je savais qu'il y avait des racails, des pédophiles, et toutes sortes de personnes dans le genre.

La fête ne commençait qu'a 22 heures 30 par la.. Alors nous avions tout notre temps pour parler, pour délirer, pour textoter, et pour se préparer.

Pauline je la connais depuis que je suis née, nos mères se connaissaient déja et elle est née le même jour que moi, mais elle est née quelques heures avant moi.
On est aller dans les mêmes écoles, et depuis le collège on est dans la même classe.

*6èmeC, 5èmeA, 4èmeB, 3èmeC*

- Sinon les amours sa va toujours ? dit Pauline en souriant.
- Oui, toujours avec Thibault ! repondis-je.
- Moi non toujours pas, mais bon, "Célibatire et Fieère de l'être. me dit-elle en rigolant.

Je regarde l'heure, propose à Pauline que l'on se prépare car nous sommes assez longue pour nous préparer, et que surtout l'appartement de Thibault est assez loin de chez Pauline..

-Tu commence la douche Salomé ? me dit Pauline.
-Non c'est bon tu peux commencer. lui dis-je en souriant.
-D'accord.

Elle partie prendre sa douche et moi je textotais.

*Mon Telephone Vibre*
Je regarde : Thibault♥.

Salut mon amour, si tu veux tu peux rester dormir chez moi après la fête, mes parents sont d'accord.
Gros Bisous, je t'aime♥

Reponse :

D'accord, mes parents sont aussi d'accord.♥

Alors qu'en fait, il n'était même pas au courant que j'allais chez lui.

Pauline fini sa douche, se maquilla, et s'habilla, pendant ce temps, je partie prendre une douche. -douche rapide-
Je sortie, me prépara, me maquilla aussi et m'habillat.

On était fin prête.

On se regarda. Pris nos affaires. Envoya un sms a Thibault. Et partie pour 30 minutes de marche direction

"Meilleure Soirée de Ma Vie."l'évenement sur mon portable"♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-hishigaya.forumgratuit.org
June Ryuko Yosuku
Humain
Humain
avatar

Messages : 323
Réputation : 719
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : Là -pointe du doigt devant elle-

Fiche Technique
Caractère:
Fiche d'Infirmerie:

MessageSujet: Re: Lire et écrire.   Sam 1 Sep - 22:33

On veut la suite è.é

Bien moi je vais vous présenter une sorte de suite de l'autre histoire, ce n'est pas fini par contre :3


La « Machine A Remonter le Temps » Ou bien la MART

    Il faisait beau, chaud, mais pas trop, comme cette journée, il y a quelques semaines, où j’avais rencontré Oz. Malheureusement, depuis, je n’avais pu le revoir. Mais me voilà à repenser à cette journée, ce samedi ensoleillé, ce samedi où j’avais rendez-vous avec quelques amies. Je me levais donc tranquillement, m’étirais, et me dirigea vers le balcon. J’ouvris la porte-fenêtre, et pris un peu l’air. Il y avait une légère brise froide, qui me fit immédiatement rentrer dans ma chambre. Il était assez tôt, je décidai donc de prendre mon temps pour une fois. J’avais rendez-vous dans 3 heures, ce qui me laissait largement le temps de petit-déjeuner et de me laver.
    J’ouvris ma porte, et marchai dans le couloir, sentant la bonne odeur des tartines grillées que ma mère était en train de beurrées. Je descendis l’escalier, fis quelques pas, et tourna à gauche. Je m’installais à côté de ma mère et la saluai.

    « Eh bien, tu te lèves tôt aujourd’hui, me répondit-elle.
    -Eh oui ! Tiens, tu me fais une tartine ?
    -Prends celle-là ! »

    Elle me tendit la tartine qu’elle avait finie de beurré, je l’attrapais, grogna un espèce de merci, et fourra une bonne partie de cette tartine un peu trop grillée dans ma bouche. Je la reposais sur la table, me leva, prit un verre dans le placard, attrapa le jus d’orange poser sur la table pour me servir et bu. Enfin, je reposais mon verre et m’étira.

    « Woooah ! bailla ma mère, je n’aurai pas dû me coucher tard hier !
    - Ah ? C’est rare ça ! Et justement je me suis couchée tôt moi , répondis-je.
    -Rooh ça va, toi aussi c’est rare que tu te couches tôt ! »

    En guise de réponse, je riais bêtement. Ma mère aussi, commença à rire, puis, ma calmant enfin, je sorti mon téléphone portable pour regarder l’heure.10h30. Il ne fallait pas que je me dépêche mais bon, c’est que je n’avais pas non plus tout mon temps.

    « Bon, Maman, moi je vais aller me doucher, oui oui moi je sors au moins cet après-midi, dis-je à ma mère.
    -Et bien je ne t’en ai jamais empêcher, et si tu sors tu ne peux pas savoir si je sors ou pas, me répondit-elle.
    -Bon ok, peut être que tu sors mais tu ne me dis jamais rien, ben donc je ne sais rien !
    -Si je ne te dit rien, c’est bien parce que je ne fais rien ! »

    Je recommençais à rire, Maman aussi et mon père fit son apparition. Il avait vraiment l’air d’avoir bien dormi, plutôt en forme. Il mit les mains sur ses hanches, et sourit.

    « Et ben c’est quoi tout se boucan ? demanda-t-il, toujours en souriant.
    - Chalut P’pa, bon moi je vais me doucher, bye P’pa, répondis-je en marchant vers les escaliers. »

    Je n’entendit pas, ce que répondis ma mère, j’étais déjà au bout de l’escalier, et je marchais dans le couloir en direction de la salle de bain. Je pénétrais donc dedans, et me regardais dans la glace. A vrai dire, cette douche pouvait bien attendre un peu, j’en avais prit une hier soir en plus. Je pris ma brosse, et coiffa mes cheveux blond. Ils étaient emmêlés, et du coup, je devais tirer dessus pour les démêler. Ça faisait mal, et je faisais une drôle de tête. Je commençais à rire, et puis commença à faire quelques grimaces dans le miroir, ce qui me faisait rire. Je riais fort, et du coup, cela avait réveiller mon frère qui toqua à la porte.

    « Tu pourrais te taire ? J’aimerais dormir moi, dit-il.
    -Mais je ne t’ai jamais dit de m’entendre toi ! Et puis ce n’est plus l’heure de dormir, tu n’as cas descendre et avaler ton petit déjeuner tiens ! répondis-je un peu méchamment. »

    Enfin, il s’éloigna et descendis l’escalier. Je soupirai et pris ma brosse à dents, et donc me brossa les dents, en silence cette fois. Une fois cela fait, je mis une robe bleu clair, dans le style Lolita, avec des bottes en cuir noir, qui avaient de géants talons.
    Je me regardais encore une fois dans le miroir, et, assez satisfaite de ma tenue, je sortis de la salle de bain, avant de regarder l’heure encore une fois sur mon portable. Il était à peine 11h, oui avec toute ces grimaces, ce qui m’avait fait perdre mon temps. Enfin, cela ne me dérangeait pas, j’avais en plus réussis à faire lever mon frère. Je retournais dans ma chambre, à la recherche d’un sac assorti à ma robe. Justement, j’en trouvais posé sur le fond de mon armoire, blanc à pois bleu, avec une jolie petit nœud au milieu. Je me laissais ensuite tombé sur mon lit, et à ce moment là, mon téléphone vibra, j’avais reçu un message.

    « Oh tu es lààà ? disait-il. »

    Je me mis donc à répondre à Amy, qui m’avait envoyer un message, sauf que j’étais en train de faire des grimaces dans le miroir..

    « Ben voui je suis là, désolée je n’avais pas vu le message que tu m’avais envoyer avant.. répondis-je «

    J’attendis donc une réponse, mais je ne la reçut pas. Enfin si, sauf que j’avais laisser mon téléphone dans ma chambre, lorsque Maman m’appela pour venir manger, vers 11h45.

    « A taaaaaaaaaaaableuh Emiiiiily, dit-elle
    -J’aaaarriveuh, répondis-je. »

    Je regardais une dernière fois mon téléphone, qui disait encore « Pas de nouveaux messages. » Au final, je descendis juste avant que Maman ne m’appelle encore une fois.

    « On mange quoi ? demandai-je.
    -Ben, juste du riz, en fait, j’ai été fainéante ce midi, répondit ma mère.
    -Eh ben ok ! »

    Je mangeais donc mon assiette de riz assez vite, et je fini mon verre d’eau avant de remonter l’escalier et d’aller dans ma chambre. Je regardai l’heure, et il devait être à peu près 12h ou même 12h10. Quelque chose comme ça quoi ! Je regardais mes message, pour voir si Amy m’avait répondu, et effectivement elle venait à peine de le faire. Son message disait quelque chose comme « Tu as mangé ? Les autres oui, et on se demandait justement, si tu avais mangé, qu’on pourrait ce voir une heure en avance, non ? » Je répondis en vitesse ceci : « Oui, oui on se retrouve maintenant ? Toujours au même endroit ? » La réponse fut rapide. Elle était positive en plus. Je ne pris pas la peine de répondre, de toute façon, nous nous retrouvions tout près de chez moi, j’en avais pour quelques minutes. Je fouillais dans mon armoire, pour y sortir un manteau noir, au cas où j’aurai froid, et le mis.
    J’attrapais donc mes clés posées sur le bureau, les mis dans mon sac, et descendis l’escalier. Je passais devant le cuisine, où les autres étaient en train de débarrasser.

    « Je sooooooort, lançais-je une fois à moitié dehors. »

    Je n’entendis pas leur réponse, j’avais déjà fermer la porte, et j’étais déjà en route vers le centre-ville, pour rejoindre mes copines.


Par contre j'avais la flemme de coloré alors désolée, peut être demain :3

.~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ .
Allias Black☆Stars
Tiendras-tu ta promesse Invité ?

En voir plus?:
 
Mon avatar représente Megurine Luka, j'ai donc le droit de prendre n'importe quelle image représentant ce personnage pour la mettre en avatar et/ou en signature.
J'******* l'amour, j'****** la vie, au final j'enlace la mort .o.
[/center]
Bon alors, qui rp de quoi, de qui, où, quand et avec quoi ? °^°



Couleur de parole: #354789
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-hishigaya.forumgratuit.org/
Laëtikoti
Admin
avatar

Messages : 74
Réputation : 182
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 21
Localisation : ►ici◄

Fiche Technique
Caractère:
Fiche d'Infirmerie:

MessageSujet: Re: Lire et écrire.   Dim 2 Sep - 17:32

Début sans fin : Recouvrir la feuille blanche

Une glace se brisa, perçant le silence monotone de la salle sombre et vide. La porte s'ouvrit et se referma doucement. Une ombre apparut, prit place en face d'un bureau, feuille dans la main droite, une plume dans l'autre. Le frottement de celle-ci sur le support blanc, se faisait légèrement entendre. Une larme coula de sa joue, roulant jusqu'au bout du papier... Seul. Et dire, qu'il n'y a pas si longtemps cette ombre errante, habitait avec ceux qu'elle aimait, s'amusait, vivait. Tout cela était derrière elle à présent, avec le dernier bout de papier qu'il lui restait ainsi que le peu d'encre, elle écrivait. Elle écrivait à qui recevrait cette lettre de détresse, elle écrivait à ceux qui voudraient l'aider. Éternelle solitude qui la dévorait corps et âme.
Dans l'obscurité, recroquevillé sur elle-même, l'ombre se souvint, des jours où, au lieu de nager dans ses souvenirs, elle courait vers son avenir. Et cette fille, qu'elle avait rencontrée, qui l'avait hébergé, nourrit, habillé ... Mais qui avait disparu. L'ombre serra les poings, mis la lettre dans une de ses poches, se leva et sortit. Les rayons du soleil se mirent à éclairer son visage, son corps, son âme... Elle, Cette jeune fille, physiquement basique que la crasse recouvrait. Elle s'attacha les cheveux et se mis à courir droit devant, les murs et les bâtisses avaient étaient détruite, aucun obstacle ne barrait sa route. Pied nue, le tronc recouvert de ce haut jadis blanc mais à présent taché de sang et le bassin ainsi que les cuisses habillés d'un short qui fut un jour un pantalon, voilà donc la tenue vestimentaire de cette jeune femme. Ses pieds effleuraient les corps qui jonchaient le sol, elle était endurante et ne manquait pas de sommeil ni de nourriture. Plus tôt, elle s'était surprise à avoir des tendances cannibalisme, elle avait faim, et des centaines de cadavres étaient couchés par terre... Elle aurait pu avaler n'importe quoi, et c’est ce qu'elle avait fait...
Cette histoire n'a pas de fin, le destin de cette personne appartient à ceux qui lisent ses lignes, mourra-t-elle dans le néant ? C'est en laissant sa vie entre vos mains que je suis sûr que son destin sera tracé tel sont vos dires, ainsi sûrement, cette histoire sera parfaite pour vous.

.~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ .


Dernière édition par Laëtikoti le Mar 23 Avr - 15:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laetikoti.skyrock.com/
June Ryuko Yosuku
Humain
Humain
avatar

Messages : 323
Réputation : 719
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : Là -pointe du doigt devant elle-

Fiche Technique
Caractère:
Fiche d'Infirmerie:

MessageSujet: Re: Lire et écrire.   Jeu 14 Fév - 12:07

Sautez de joie, mes chou' ! Voila la suite !

    J’envoyais un message à Amy pour la prévenir, que je n’allais pas tarder. Elle me répondit par un simple « Oki ! » Je souris un peu, en voyant la réponse, car je m’y attendait vraiment. Amy, une belle blonde, avec quelques mèches multicolores que l’on avait fait ensemble chez le coiffeur, de magnifique yeux bleus, la fille parfaite, super gentille et tout ce qui va avec.. Ma meilleure amie. Je la connaissais tellement bien, que sa réponse fût évidente.
    Je rangeai mon téléphone, quand je les vis, juste devant la parc, elles me firent un salut de la mains, et je fis de même.
    « Coucou les filles, dis-je.
    -Coucou, Emily, répondit Amy, J’aurais crus que tu n’arriverais jamais !
    -Oh, tu exagères là, Amy, rétorqua Candice.
    -Non ! Je n’exagère jamais ! dit-elle avec son air hautain.
    -Euuh…
    -Bon, d’accord, j’exagère juste quand je dis que je n’exagère jamais… »

    Nous nous mîmes à rire de bon cœur.
    Candice, la nouvelle du lycée, était déjà devenue notre amie. Ses manière excentriques avaient plu à Amy dès le premier regard, et sa gentillesse me plu à moi. Et c’est comme cela que cette drôle de fille au cheveux rouge attachés en chignon, devint notre amie. Elle était plutôt grande, et aimait porter des choses assez courtes.

    Tout d’un coup, une main froide au doigt long alla se nicher dans mon coup. Je n’eu pas le temps de sursauter qu’une voix que je connaissais si bien murmura dans l’oreille d’Amy.

    « Bouh ! » murmura Janet.

    Amy se releva et se tourna face à la nouvelle arrivée et la pointa d’un doigt accusateur. Janet et moi ne pûmes retenir un petit rire discret.

    « Toi !! Ouaah, ce n’est que toi ! Tu m’as fait une de ces peurs ! J’aurais crus mourir, d’une crise cardiaque ! cria Amy.
    -Ah oui ? plaisanta Janet, c’est dommage alors, que ça ne soit pas arrivé !
    -Aaah méchaaante !! »

    Je fis un grand sourire aux filles, et fis signe à Janet de s’asseoir à côté de moi. J’avais connu Janet à l’orphelinat, on avait alors 5 petites années. Je l’ai toujours trouvée un peu étrange, avec ses cheveux naturellement violet, et ses vêtement assortis. C’était toutefois une très jolie fille, et je l’appréciais énormément.
    Amy soupira, sourit, et se rassit sur le banc.

    « Sinon ! Qu’est-ce qu’on pourrait faire ? Se balader dans les environs ? demanda Candice.
    -Eh ! Vous saviez qu’il y aurait un fou, qui prétend avoir fabriquer une machine à remonter le temps ? cria à moitié Janet en ignorant la question de Candice.
    -Mais ! J’étais en train de parler, je te sign…
    -Et alors ? Tu crois qu’on peut aller le voir ? interrogea Amy, coupant net aux propos de Candice.
    -Sûrement, repris Janet, mais j’ai entendu dire qu’il habiterait à l’autre bout de la ville…
    -C’est pas grave !! On prend le bus !
    -Emily, Candice, vous en pensez quoi ? »

    Candice acquiesça d’un mouvement bref de la tête, et je fis de même.
    Entamant une discussion très intéressante sur les transport en commun, nous nous levâmes et pris nos quelques affaires posées à nos pieds.
    L’arrêt de bus était juste à une dizaine de minutes de l’endroit où l’on se trouvait, nous entamions donc le trajet de bonne humeur.

    « Aaaah ! bailla Janet, je sens que l’on va bien s’amuser !
    -Tu crois qu’il nous laissera entré ? la questionnais-je.
    -Hé ! Arrêtez de blablater ! Le bus arrive ! » dit Amy en nous donnant à chacune un petit cou de coude au passage.

    En effet, le bus arrivait juste à ce moment-là. J’ouvris mon sac, plongeai ma main à l’intérieur pour en extraire un petit porte-monnaie vert à pois blanc. Je cherchai un peu dans les pochettes pour enfin trouver une dizaines de billets de transport. J’en tendis un à Amy, qui l’attrapa, tout comme Janet et Candice, et montai la première dans le bus, suivi des trois autres filles.
    Il n’y avait que quelque personne à l’avant du véhicule, Candice choisi 4 places vides du fond, pour que l’on puisse s’asseoir cote à cote.
    Nous devions descendre à 7e ou 8e station, ce qui nous laissait un peu de temps pour nous reposer un peu, ou même de rigoler.
    J’étais assise d’un côté ou je pouvais apercevoir un bout de la fenêtre d’en face, je regardais donc le champ de voiture que l’on pouvait voir au loin, et je pensais aux choses que l’on allait faire une fois arrivées sur place. Plus le temps passait, plus j’étais dans les nuages.

    « …mily ! Oh ! Emily ! Tu dors ou bien ? gronda Amy.
    -Aah ! J’étais dans la lune, répondis-je, un peu déconcertée.
    -Cesse de rêvasser et sort de ce bus, intervint Candice, et dépêche-toi, ou le bus partira !
    -Oui, oui, je ramasse mon sac et j’arrive ! »

    Nous étions dans une partie de la ville un peu déserte, avec de la forêt juste à côté, ce qui me faisait froid dans le dos.
    Janet pointa de doigt dans la direction de la forêt, c’était la direction que nous devions aussi prendre.

    « Là ! On doit traverser cette forêt ! La maison se trouve de l’autre côté ! déclara Janet.
    -Ah non ! hurla Amy, dans ce cas je ne viens pas ! Il n’y a pas une autre chemin moins…
    -Justement, reprit Janet, on peut toujours la contourner.
    -Alors qu’est-ce qu’on attend ? »

    Amy commença à marcher , puis s’arrêta au bout de quelques pas, nous faisant signe de la suivre.
    Janet ne voulait pas passer à côté de la forêt, car elle disait que c’était plus court de la traverser directement. On décidait, avec Candice, qu’on allait se séparer en deux groupe.

    « Bon, déclara Candice, Janet et Emily, vous passez par la forêt, et Amy et moi on la contourne. Et on se retrouve devant la maison, ça marche ?
    -Ouaip, moi ça me va, répondit Janet en m’accrochant le bras, et toi ‘Mily ? »

    J’approuvais d’un coup de tête.

    « On verra par la même occasion, qui arrivera en premier ! lança Janet. Aller ! en avant ! Tu viens ? On doit se dépêcher.
    -Oui oui, j’arrive.. » soupirais-je.

    Nous nous mîmes donc en route. Il y avait en grand silence entre nous. Enfin, je me décidai à le briser.

    «Tu crois qu’on y sera dans combien de temps ?
    -Mh.. Peut être 10, voire 15 minutes, annonça-t-elle.
    -D’accord ! »


Et voila, j’espère que ça vous a plus !

.~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ .
Allias Black☆Stars
Tiendras-tu ta promesse Invité ?

En voir plus?:
 
Mon avatar représente Megurine Luka, j'ai donc le droit de prendre n'importe quelle image représentant ce personnage pour la mettre en avatar et/ou en signature.
J'******* l'amour, j'****** la vie, au final j'enlace la mort .o.
[/center]
Bon alors, qui rp de quoi, de qui, où, quand et avec quoi ? °^°



Couleur de parole: #354789
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-hishigaya.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lire et écrire.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lire et écrire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ecrire c'est lire en soi pour écrire en l'autre...♥
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» Rien pour écrire à sa mère...
» IMPÉRATIF DE LIRE ce règlement avant toute transaction
» N' oubliez pas d 'écrire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hishigaya :: ~Flood~ :: ~Discussions~-