Rencontre avec une nouvelle [Pv: Arisae Funabori, Luciana Kyuko et June Ryuko Yosuku]
Pensionnat Hishigaya
Bien le bonjour Invité Rejoins-nous vite, si tu n'est pas encore inscrit! Ici c'es un forum de bonheur pour les personnes comme toi et moi! Tu n'as rien à perdre ici (juste ton temps) l'inscription est gratuite pour toi tiens! J'te donne un ticket gratuit pour le train "RPGs" mais utilise le dès que tu aura fais ta fiche de présentation !



Bienvenue au Pensionnat Hishigaya
 
Le forum est en train de prendre une nouvelle apparence, et de nouveau lieux de rp seront là. Vos rp ont été déplacé dans une section spéciale, mais ils sont toujours là. Ils seront disponibles dès la fin des "travaux" Smile Merci de votre compréhension, le staff du forum.

Partagez | 
 

 Rencontre avec une nouvelle [Pv: Arisae Funabori, Luciana Kyuko et June Ryuko Yosuku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
June Ryuko Yosuku
Humain
Humain
avatar

Messages : 323
Réputation : 719
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : Là -pointe du doigt devant elle-

Fiche Technique
Caractère:
Fiche d'Infirmerie:

MessageSujet: Rencontre avec une nouvelle [Pv: Arisae Funabori, Luciana Kyuko et June Ryuko Yosuku]   Dim 22 Avr - 19:59

Acte I


J'ai souvent eu affaire à la salle des professeur. Non pas étant voyou mais en étant "La ropparteuse la plus connus du pensionnat" et cela grâce à mon pouvoir de matérialisation, autrement dit, de téléportation. Je ne savais même pas pourquoi, quand je me téléportait, c'était toujours au milieu de bagares ou juste devant un élèves qui court, et à la fin me bousculait. C'est aussi grâce à une petite rencontre inattendu avec la fille de la directrice dans le parc d'attraction que je n'avait pas vraiment beaucoup d'amis. Cela ne me dérengeait pas.

En une belle matinée je faisais un petit détour, pendant le pause déjeuner, pour me rendre dans la salle de mathématique, là ou j'avais oublié mon livre de science. Les couloirs que j'empruntais étaient plutôt vide car la moitiés des élèvent mangeaient, l'autre étaient encore en classes. Moi je n'avais pas encore manger le sandwich que je m'étais préparer avant de partir pour le bâtiment principal. Et c'est pour cette raison que je le sortie. Jambon beurre. Un grand classique. Je n'était pas la seule à se rendre dans la cafétria le matin pour préparer mon déjeuner mais les autres préfèraient manger dans la cafet'. Compréhensible, vu que manger debout n'était pas très confortable pour parler avec ses amis. Moi je n'en avait alors à quoi servait d'occuper une table, et être seule, plutôt que de la laisser à un groupe d'élèves tel que, les sportifs, les pompom-girls et la fanfare? Personellement, si j'avais des amis je préfèrerait déjeuner tranquillement à une table, sans avoir une cafteuse à côté de moi. Et donc je me baladait en prenant une boucher de mon sandwich entre deux vers de la chanson que je chantait. Je rencontrais quelques élèves qui prenaient, un cahier, un livre ou autre dans leur casier. Il me restait quelque pas avant d'atteindre la salle de sciences. Mais.. C'est a ce moment la qu'un jeune garçon, vétut de l'uniforme, bien évidemment, mais la cravate désserée et la chemise a moitié ouverte. Il avait les cheveux long et brun. Il coura it vers moi. Bien sur, il me reversa. j'eu heureusement le temps de l'attraper par la chemise.
"Mais! Lâche moi, criait-il.
-Je ne lâcherais pas avant dêtre devant la directrice, dis-je"
Pendant le chemin, quelues élèves me dévisagèrent. Puis enfin nous arrivâmes devans la salle des professeur. J'ai poussé la porte avec la pied. Je savais qu'elle était toujours entrouverte.
"Je vous emmène un élève qui m'a bousculer dans le couloir, en courant, dis-je d'une voix forte pour attirer l'attention, une main tenant le garçon, l'autre sur mes hanches.

.~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ .
Allias Black☆Stars
Tiendras-tu ta promesse Invité ?

En voir plus?:
 
Mon avatar représente Megurine Luka, j'ai donc le droit de prendre n'importe quelle image représentant ce personnage pour la mettre en avatar et/ou en signature.
J'******* l'amour, j'****** la vie, au final j'enlace la mort .o.
[/center]
Bon alors, qui rp de quoi, de qui, où, quand et avec quoi ? °^°



Couleur de parole: #354789


Dernière édition par June Ryuko Yosuku le Sam 23 Juin - 10:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-hishigaya.forumgratuit.org/
Compte Fondateur
Nekos
Nekos
avatar

Messages : 64
Réputation : 152
Date d'inscription : 25/03/2012
Age : 22

Fiche Technique
Caractère:
Fiche d'Infirmerie:

MessageSujet: Re: Rencontre avec une nouvelle [Pv: Arisae Funabori, Luciana Kyuko et June Ryuko Yosuku]   Dim 22 Avr - 20:12

J'avais terminée les cours de sciences, et je me dirigeais vers la cafet' mais juste avant d'entrée, j'ai percutée que j'avais oubliée dans la salle des professeurs la clef que je devais rendre a la dame de la cantine.
Alors je me suis dirigée an courant vers la salle des prof', personne ne me regardait., et ça m'était égale.
Quand j'était arrivée, il y avait la jeune fille que j'avais rencontrée au parc d'attraction,
devant la porte avec la main qui était accrochée à la chemise d'un élève.
Et dès qu'elle me vit elle me dit d'une voix assez forte :
-Je vous emmène un élève qui m'a bousculer dans le couloir, en courant.
Je ne savais pas trop quoi répondre a part :
- C'est il excusez ? (je ne lui ai toujours pas adressé un regard)
La, je me suis retournée, et je l'avais vu, ce garçon trempé de sueur et cette jeune fille très fière de l'avoir amené ici...
Alors j'ai démandé au garçon de me laissée seule avec elle. Il est partit puis j'ai criée :
- LA PORTE !
Il est revenu en courant pour la fermer puis est repartit en courant, mais beaucoup plus vite.
J'allais commençer a lui parler quand Lucianna, une amie toqua puis entra, j'ai demandé a l'autre jeune fille de me laissée et qu'elle verrait sa avec la directrice mais pas ça fille.
Quand elle partit elle avait l'air très très fière de m'avoir dit que ce garçon l'avait bousculée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-hishigaya.forumgratuit.org
Laëtikoti
Admin
avatar

Messages : 74
Réputation : 182
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 21
Localisation : ►ici◄

Fiche Technique
Caractère:
Fiche d'Infirmerie:

MessageSujet: Re: Rencontre avec une nouvelle [Pv: Arisae Funabori, Luciana Kyuko et June Ryuko Yosuku]   Dim 22 Avr - 20:42

Je finis de lire ces quelques lignes et referma mon bouquin car, à mon grand désarroi,j'étais arrivée devant ce bâtiment où était enfermé des enfants bruyants, heureux, tristes. Des jeunes personnes qui arrivaient à ressentir bien plus d'émotions qu'ils ne se lisait sur leur visage. Je trouvais cela impressionnant, inquiétant, terrifiant... Je ne voulais pas passé cette porte qui ferais de moi une élève, une étudiante, non une fille comme les autres..
Plus tôt ce matin, j'avais supplié moult fois la prostituée qui me sers de mère de ne pas m'amener dans ce lycée. Elle ne m'avait pas écoutée "Ton éducation est important ma fille, ne finis pas comme moi..." J'avais compris son refrain, mais je m'en moquais, traîner dans les rues déserte, brûler des voitures, cracher sur le premier venue, ça c'était ce que j'aimais faire en tant que "Bad-Girl", mais non, voilà que la gamine aux esgourdes et à la queue de chat, devait se fondre dans la masse de ces adolescents aveuglés par leur rêve, il y a fort longtemps que j'ai compris que les souhaits ne se réalisaient pas, que l'espoir se démolissait toujours quand nous sommes à deux doigts de réussir.
J'entra dans ce pensionnat. Ma démarche peu confiante, mes vêtements excentriques, ma queue qui gigotait dans toute les sens attiraient bon nombre de regard. Je soupira, je m'en moquais...je crois.
Trop de monde, il y avait trop de monde autour de moi, si seulement je pouvais fuir, je ne me sentais pas à l'aise, Papa au secours ! Reviens me chercher ! Je ne veux pas être ici !
Et c'est avec une grand grâce, que moi, la nouvelle, je me tapa l'affiche à mon premier jour en m'étalant de tout mon long par terre suite à un croche-pied d'un humain idiot qui ne savait pas qu'il s’apprêtait à perdre sa vie. Étrangement, de l'eau sortit de mes yeux, je pleurais ? Mais pourquoi ? Non arrête toi ! C’est idiot de pleurer !
Avec beaucoup de courage je cria dans les couloirs
"-Non arrêtez ! Arrêter de rire !"
Il me fallut pas mal de temps pour comprendre que j'étais seul dans les couloirs...Encore une vision... J'essuya mes larmes qui, elles, étaient réelles, j'arriva debout devant la salle des professeur. D'un mouvement maladroit je frappa à la porte puis entra, encore heureux que mon crayon était du waterproof ! Mes jambes tremblaient, ma tête tournaient. C'était dût à ma vision. Non ce n'était pas un pouvoir, juste que, depuis la mort de mon père, je me sentais parfois entraîné dans un monde parallèle où je n'étais jamais joyeuse. D'une voix étrangement tremblante et avec beaucoup de courage, je réussis à articuler quelques mots serrant mon livre entre mes deux mains.
"-Bonjour...Je suis Luciana Kyoko"

.~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ .


Dernière édition par Luciana Kyoku le Sam 12 Mai - 15:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laetikoti.skyrock.com/
June Ryuko Yosuku
Humain
Humain
avatar

Messages : 323
Réputation : 719
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : Là -pointe du doigt devant elle-

Fiche Technique
Caractère:
Fiche d'Infirmerie:

MessageSujet: Re: Rencontre avec une nouvelle [Pv: Arisae Funabori, Luciana Kyuko et June Ryuko Yosuku]   Dim 22 Avr - 22:13

Acte II


Nous nous retrouvâmes seule toutes les deux. Elle avait fait partir le garçon. Elle n'avait même pas pris la peine de le montrer à mère ou même a un professeur. J'avais l'impression qu'elle voulait me parler pourtant elle n'en fit rien j'avais aussi l'ipression qu'elle allait m'engueuler, pour avoir cafter. Mais elle n'en fit rien, non plus. C'est pour cela que je me suis mis à faire les cents pas, fixant mes souliers noirs, de l'uniforme. J'avais les mains dans le dos.

Nous étions seule avec trois ou quatre professeurs, le nez coller à un écran d'ordinateur. Je n'ai même pas pris la peine de les compter. Ils ne me regardait pas, je ne les regardait pas. Point. Ils n'avait même pas pris la peine de me jeter un regard quand je suis entrée. La salle des professeurs était divisée en trois parties. La première, et je pense, la principale, ou il y avait la porte d'entrer, comportait 5 ordinateurs que seul les professeur avait le droit d'utiliser, les élèves, quant à eux, devait utiliser les ordinateurs de la sallez informatique, qui doivent au moi daté des 1er ordinateur, mais amélioré grâce à un professionnelle des machines informatique. Car ils avaient tous l'air de l'ordinateur d'être comme le premier model, que l'ont conserve chez nous à cause de mon père. Mais ce qui m'étonnait le plus dans les ordinateurs de la salle informatique, c'est que, comme les professeur ne regardaient jamais à l'interieur, des élèves, qui n'ont peut être pas Internet chez eux, téléchargeaient de la musique, des vidéos ou autre. Une fois même, quand je suis arrivée dans la salle informatique, durant ma première année au pensionnat, il y avait de la musique a fond. Maintenant, tous cela est fini. A cause de moi. Grâce à moi. Depuis ce jour la, mon nom est passer dans le journal du pensionnat une bonne centaine de fois. Et j'en suis particulièrement fière. Mais, cela m'a attirer de nombreux problèmes, avec les fille les plus cool de tout le pensionnat, dont je voulais me lier d'amité. mais après, c'était râté d'avance. Même mon premier jour de cette année était une horreur. Un mélange de voyou, et de ces peste de pompom-girls qui s'amusaient a faire mon malheur. Dès mon entrée dans le bâtiment, j'ai compris que cette année je devrai faire attention. Et j'ai eu raison de me méfier car j'ai pu éviter de tomber en trébuchant sur un file à l'entrée d'une salle de classe, de me prendre un seau remplis de farine sur la tête et un autre remplis d'eau salle et savonneuse de la vaiselle du repas de midi des professeurs. La directrice, elle, ne s'apperçu de rien. Et pourtant j'était venu dans la salle des professeurs me plaindre de nombreuse fois auprès d'elle, mais bien sur, elle ne fit rien. Et la je me retrouvais une fois de plus, dans cette salle. La "Principale" Car, il y avait aussi une salle, sur la droite, qui était pour Mme. Funoborie, dotn la fille était en quelques sorte mon amie. Et c'était bien la seule. Moi, je ne suis rentrer dans cette partie, appeler "L'Antre de Satan", bien sur je n'en dirai pas autant des nombreux voyou que j'ai mené car ils couraient, ou fumaient. Cette pièce est simple. Quand on est au seuil de la porte, on a vue directement sur la bibliothèque bien fourni de la directrice. Elle est noir. Quand on regarde à gauche on voit directement le mur. Mais quand on regarde à droite, on voit un bureau, couleur bois assez claire. Quand on est face au bureau, sur le droite, il y a un tableau avec des tâche, rouge et noir sur un fond blanc. Dans le coin gauche, il y une plante verte, bien entretenue. A gauche, il n'y a que la fin de la bibliothèque. Derrière le bureau, une chaise bien sur. En bois. Simple. Pas comme dans les films, ou les patrons sont tourné a leur interlocuteur, dans leur grosse chaise en cuire noir bien confortable, à roulettes qui tourne sur elle-même, puis le patron dit a son interlocuteur qui attend, debout, "Jerôme..." puis, la chaise tourne, on voit enfin la tronches du patron, qui à les coudes sur les accoudoires, mains jointent... Et la la phrase fatal... "Comment allez-vous depuis la dernière fois?". Eh non.. Dans ce pensionnat la directrice a une chaise simple. Derrière la chaise, une fenêtre avec un store baissé à lattes, pour laisser filtrer un peu de lumière. Les murs son gris, le sol en lino gris, aussi mais clair. Puis la salle de gauche.. Celle-ci, aucun élèves n'a pu y aller. On dit même que ce serait la chambre de la Directrice. Mais moi personnellement, je pense que c'est juste la salle ou ils mangent. Avec la machine à café, une table ou deux, un évier et peu être des toilettes. C'est ce que je pense, vue qu'aucun professeurs ne mange à la caféteria. Du moins c'est ce que j'ai remarqué les deux fois ou j'y suis aller.
Puis la, un bruit. Des pas. La porte s'ouvrit me tirant de mes penser. Je m'arreta même defaie les cent pas, levant le nez pour l'observer. C'était une jeune fille. Elle avait les yeux rouge. Elle avait dû pleurer. Elle était très belle. En voyant la tête d'Arisae, j'ai penser qu'elle devait la connaitre.
"Tu la connais, Arisae?"
Puis la jeune fille dis:
"-Bonjour...Je suis Luciana Kyoko"

.~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ .
Allias Black☆Stars
Tiendras-tu ta promesse Invité ?

En voir plus?:
 
Mon avatar représente Megurine Luka, j'ai donc le droit de prendre n'importe quelle image représentant ce personnage pour la mettre en avatar et/ou en signature.
J'******* l'amour, j'****** la vie, au final j'enlace la mort .o.
[/center]
Bon alors, qui rp de quoi, de qui, où, quand et avec quoi ? °^°



Couleur de parole: #354789


Dernière édition par June Ryuko Yosuku le Sam 23 Juin - 10:13, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-hishigaya.forumgratuit.org/
Compte Fondateur
Nekos
Nekos
avatar

Messages : 64
Réputation : 152
Date d'inscription : 25/03/2012
Age : 22

Fiche Technique
Caractère:
Fiche d'Infirmerie:

MessageSujet: Re: Rencontre avec une nouvelle [Pv: Arisae Funabori, Luciana Kyuko et June Ryuko Yosuku]   Lun 23 Avr - 8:05

Luciana entra dans le bureau du directeur, les yeux rouges... Mais June avait dit :
"Tu la connais, Arisae" ?
Alors, j'ai regardée Luciana, puis j'ai fait un hochement de tête genre :
"Oui, on se connais ne t'inquiète pas"
Puis, le directeur sortit de la salle ou personne n'ose aller... Il avait un bavoir attaché a son tee-shirt ou il y avait marqué : - J'aime Manger !
C'était un peu la honte pour le directeur... Mais il s'en fichait, il ne nous avait même pas regardées ...
Et c'était bien pour nous ainsi que pour lui. La jeune fille qui était venue me rapporter que ce garçon l'avait bousculée était la, sans ami(e)s, toujours seule...
Je me demandais vraiment pourquoi elle était toujours toute seule. Alors je me suis rappelée qu'elle était apparue plusieurs fois dans le journal du pensionnat, elle s'appelait June. Il n'y avait rien marqué d'autre, a part des blablatages... C'est vraiment dommage, ça fait si longtemps qu'elle est la, et elle n'a qu'une seule amie... Moi.
Et encore, je me le demandais... Luciana, elle, ne pleurais plus, du tout du tout du tout.
Luciana, était nouvelle au pensionnat, et je comprenais très bien sa situation... J'avais lu son dossier, puis celui de June, ils étaient tout les deux totalement différents ; c'est comme si June était le contraire de Luciana... Mais je ne le pensais pas, j'était sûre qu' elles avaient des points communs, mais lesquels ?
Luciana, repartit, June resta et regardait toujours et encore le bavoir du directeur, je lâcha un petit rire, puis je me suis dit : "Pourquoi le directeur sort-il de la pièce avec un bavoir" ?
Même moi je n'étais jamais entrée dans cette pièce. Il y avait des tonnes de rumeurs, que c'était la ou il mangeait, que c'est la chambre du directeur, ect... Il y avait tellement de rumeurs que personnes ne savait laquelle était vraie.
Quand le directeur partit, la porte était entre ouverte et je regardait June qui regardait la porte, puis Luciana, entra dans le bureau, de nouveau toutes les 3, et honnêtement, si nous devions entrer dans cette pièce je préfère être à plusieurs que seule... Alors je me mis à côté de Luciana, et de June, et je leur glisserent un mot :
Celui de June dans son sac, et celui de Luciana dans sa main, mais juste avant que je mis le mot pour Luciana, June partit en courant et je ne put pas la rattraper...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-hishigaya.forumgratuit.org
Laëtikoti
Admin
avatar

Messages : 74
Réputation : 182
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 21
Localisation : ►ici◄

Fiche Technique
Caractère:
Fiche d'Infirmerie:

MessageSujet: Re: Rencontre avec une nouvelle [Pv: Arisae Funabori, Luciana Kyuko et June Ryuko Yosuku]   Mar 24 Avr - 15:55

J'avais encore eu une sorte de bug, au moment où la jeune fille s'était mise à coté de moi.

La pièce était devenue entièrement vide...et sombre. Mon collier rouge s'illuminait, des pas se rapprochaient de moi, ce rythme irrégulier me rappelait vaguement la démarche de mon géniteur, mon père, mon confident, Berkay Kyoko. Je tournais ma tête dans tous les sens, pour essayer de localiser la personne qui s’approchait, mais je ne vis qu'une ombre. Je sentis un souffle glacial sur ma joue, je frissonnai, mais je ne pouvais pas me permettre de crier ou de trop bouger, car, même si c'est une illusion que je suis la seule capable de voir, si je parle ou avance, les autres, comme les filles qui étaient présentes dans la pièce avec moi, me verront bel et bien discuté dans le vide. Mon esprit est, serte, parti rejoindre cette illusion, mais mon corps est resté dans la salle.
Je sens une pression au niveau de ma gorge... On veut m'étrangler...
Les mains autour de mon cou se resserrent, j'ai mal, j'ai des difficultés à respirer, mais je ne dois faire aucune grimace, les autres personnes pourraient le remarquer. Je n'en peux plus, mon coeur s'accélère, puis le battement ralentit. Ce rythme irrégulier...comme les pas de l'homme. Le visage se matérialise enfin devant moi, j'avais raison...c'était mon père, une question rode dans ma tête "Pourquoi veut-il me tuer ?"... Puis le visage prend une autre forme. Encore lui ! "Encore toi" pensais-je. Il me hante depuis la mort de mon géniteur. Un sbire de Satan. Son visage me fait peur, je ne saurai décrire son expression.
Les filles, comme Arisae, ne peuvent pas voir la même chose que moi. Dans la pièce où se trouve tout le monde, je dois surement avoir l'air effrayé mais les autres ne savent pas pourquoi.
Le souffle coupé, je commence à avoir la tête qui tourne, je ne tenais presque plus sur mes jambes. Le sbire de Satan nommé Asmodeus me souleva en me prenant par le cou.


J'étais toujours à côté d'Arisae,mon corps se souleva tout seul, à première vu on pourrait croire à de la lévitation, mais ce n'était pas le cas.

Je n'en pouvais plus, j'avais trop mal. Avec une voix étouffée je criai "- Lâche- moi !"

Je passais surement pour une idiote à crier dans le vide. C'était principalement pour ça que j'aimais être seul. Ploc... Ploc des perles de sang en provenance de mon ventre heurtèrent le sol.

encore une fois il m'avait transpercé, et pourtant quand je me réveillerais, quand je sortirais de ce monde parallèle ou plutôt de cette illusion, je n'aurais aucune blessure, aucune cicatrice, juste une marque rouge au niveau de mon cou, et une flaque de sang à mes pieds. Je me mis à pleurer.

Des larmes roulaient le long de mes joues. Impossible de les retenir. Je ne criai guère, je serrais les dents sans ouvrir la bouche.

Il me lâcha, je tombai sur les genoux au sol. L'illusion se dissipa.

Quand je repris plus ou moins conscience, ou plutôt quand je sortis de cette illusion, j'étais assise par terre, je respirais fort et reprit mon souffle au bout d'un moment. Je levai la tête pour regarder un peu tout autour de moi. Je passai ma main dans mon cou et mis une main sur mon ventre, la blessure n'était plus là, mais il y avait une tache de sang sur mon haut, j'avais les genoux dans une petite nappe de liquide rougeâtre. Je fermai les yeux pour ne pas faire face aux regards des autres. Je me releva sans l'aide de personne.

.~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ .


Dernière édition par Luciana Kyoku le Mer 25 Avr - 17:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laetikoti.skyrock.com/
June Ryuko Yosuku
Humain
Humain
avatar

Messages : 323
Réputation : 719
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : Là -pointe du doigt devant elle-

Fiche Technique
Caractère:
Fiche d'Infirmerie:

MessageSujet: Re: Rencontre avec une nouvelle [Pv: Arisae Funabori, Luciana Kyuko et June Ryuko Yosuku]   Mar 24 Avr - 20:11

Acte III

J'étais toujours là, debout comme un pique, et je la regardais, son beau visage affichait maitenant un air apeuré. Etant ange, je sentais qu'il se passait quelque chose. Je sentais comme une présence dans la pièce, qui s'était reffroidit d'un coup. Je savait aussi que cela était en rapport avec elle. Mais j'ignorait tous de cette jeune fille. Je ne connaissais même pas son identité, ou même un surnom. Pour moi c'était juste la nouvelle du pensionnat Hishigaya. Rien de plus. Je ne connaissais rien d'elle, elle ne connaissait rien de moi. Mais il y avait une présence dans la salle. Invisible pour le pluspart des personne. Moi comprit. Mais j'avais vraiment l'impression que quelqu'un me soufflait dans l'orreille "Approche toi d'elle... N'aie pas peur.".

"Approche toi d'elle... N'aie pas peur."Ce que je fit. Me précipitant un peu même. Le bruit de mes soulier retantissaient sur le sol. Un peu trop. PLus que d'habitude en tout cas. Plus je m'approchait de la nouvelle, plus l'impression de froid dans la pièce s'accentuait. Puis je la vu. On aurait dit qu'elle l'évitait. J'appercevait des marque rouge sur son cou. Comme si elle avait été étranglée. M'approchant toujours, en frissonnant -la seule différence-, je m'apperçu que la salle était vide. Pourtant,Arisae était la il y a quelques secondes. Je marchait toujours. Mais maintenant, j'avais l'impression de marcher sur place. L'image de la jeune fille ne s'approchait pas. Pourtant je marchais. Puis, du mieu que je pouvais voir, je distinguais un couteau. Dans son ventre. Mais je n'avais vue personne dans la salle. Ill n'y avait même plus le directeur et son bavoir "J'aime manger". Ni Arisae. Ni les quelques professeurs, sur les orinateurs. Je savait que cela ne devait être qu'une illusion. Peu être que la jeune fille voulait me jouer un tour? Peu être était-ce la même chose pour les autres? Peu être qu'au fond de moi je maîtrisais les illusion? La dernière supposition ne pouvait pas être vrai. Je le savais que ce n'était pas moi. Et je n'avais pas l'impression que c'était les autres. Je me matérialisa aléatoirement. Le décor bougeait bien. Je revint lla ou j'étais. Il y avait du sang sur le sol. La jeune fille me donnait l'impression de pleurer. J'était un peu trop loin pour distinguer des larmes sur ses joues. Je me mit à regarder autour de moi. J'eu l'impression que la pièce était plus grande. Je regarda encore la jeune fille. Elle avait l'air d^^etre de nouveau normal. Pas moi. Je vu une ombre. Mais elle disparut. L'illusion était fini... Je remarqua que j'avais la une mains sur ma bouche, l'autre pendante. La jeune fille était agenouillée parterre, entourée d'une flaque de sang. Puis je ne senti plus mes membres. Ma tête tournait. Puis... Rien. Plus rien. Je criai malgrès moi:
"Nooooooon!!"
Je tombais.

.~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ .
Allias Black☆Stars
Tiendras-tu ta promesse Invité ?

En voir plus?:
 
Mon avatar représente Megurine Luka, j'ai donc le droit de prendre n'importe quelle image représentant ce personnage pour la mettre en avatar et/ou en signature.
J'******* l'amour, j'****** la vie, au final j'enlace la mort .o.
[/center]
Bon alors, qui rp de quoi, de qui, où, quand et avec quoi ? °^°



Couleur de parole: #354789


Dernière édition par June Ryuko Yosuku le Sam 23 Juin - 10:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-hishigaya.forumgratuit.org/
Compte Fondateur
Nekos
Nekos
avatar

Messages : 64
Réputation : 152
Date d'inscription : 25/03/2012
Age : 22

Fiche Technique
Caractère:
Fiche d'Infirmerie:

MessageSujet: Re: Rencontre avec une nouvelle [Pv: Arisae Funabori, Luciana Kyuko et June Ryuko Yosuku]   Mer 25 Avr - 15:31

J'entendis un crit ! C'était la voix de June, j'en était sure et certaine...
Elle avait criée : -"Nooon" ! Je pris mes jambes à mon cou jusqu'à la salle des professeurs, (même si j'étais juste a côté)... Je vit June par terre, et Luciana à côté. Aucune ne parlait. J'était immobilisée sur le sol en les voyant comme sa, je n'avait pas peur, mais pas la force de bouger... Puis d'un seul coup, plus rien ! Je pouvais bouger...
Tout ça était vraiment étrange... Luciana, elle, était assise dans une flaque de sang.
Je regardais l'heure ; il était tard, plus personne dans les couloirs ; on se demandait vraiment ou ils étaient passés ... Je sortit voir s'il n'y avait personne : Je regardais à droite, à gauche, puis de retour à droite ; Personne...
Alors, j'ai criée :
- Bordel ! Il n'y a jamais personne quand il faut...
Alors, j'ai pris une serviette, et je me suis posée vers Luciana, j'avais l'impression que le temps s'était arrêté, que moi seule pouvait bouger, que nous étions seules au monde... Je vit June, elle ne bougeais toujours pas...
Comme si elle était elle aussi immobilisée. Je regarde Luciana, June, Luciana, June. Aucune réaction...
Ce fut a ce moment que j'avais l'impression que l'on me tapait sur la tête, il y avait un petit sifflement insuportable...
Alors j'ai criée en me mettant les mains sur mes oreilles :
-Stop !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-hishigaya.forumgratuit.org
Laëtikoti
Admin
avatar

Messages : 74
Réputation : 182
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 21
Localisation : ►ici◄

Fiche Technique
Caractère:
Fiche d'Infirmerie:

MessageSujet: Re: Rencontre avec une nouvelle [Pv: Arisae Funabori, Luciana Kyuko et June Ryuko Yosuku]   Mer 25 Avr - 16:17

J'avais les yeux blanchis d'effroi et la bouche trouée de peur. J'étais...tétanisée. Puis je secouai la tête en me rendant compte que les personnes autour de moi n'avaient pas l'aire d'aller très bien non plus. Je me demandais si Asmodeus leur jouait aussi un tour. Si c'est le cas, il aurait fallu qu'elles s'en aillent, que je m'éloigne d'elle, de façon à ce qu'elles ne puissent être mêlées à mes histoires personnelles. À moins que... À moins que ce ne soit pas ma faute. Qu'elles aussi, dans leur vie, ont dû avoir affaire à Satan et ses sbires. Ce dont j'étais sûr, c'est que ce fichu serviteur était encore présent à coté d'elles. Je n'avais guère envie qui ne leur fasse davantage de mal... Enfin en supposant toujours que c'est bien lui qui était à l'origine de ça. Des voix retentissaient dans ma tête, des voix étouffées, comme si on me parlait en chuchotant. Au début, je ne comprenais absolument rien, ayant quelques notions de langue, je pus reconnaître du latin. Oui c'est ça ! Du Latin, plus de doute! Je reconnaissais le mot "moritur" qui signifiait "meurt". et "paenitet" qui lui signifiait "désolé". Dans ma tête cela signifiait qu'on devait me tuer, mais que la personne qui allait le faire ne voulait pas, qu'il en était désolé à l'avance. Bien sûr, ce n'était qu'une présomption.
Il m’était complètement impossible de m'en aller en courant. Quel moment ironique, moi qui adorais avoir des hallucinations car elles me permettaient de revoir mon père, je priais maintenant pour ne plus en avoir du tout. Je trouvais ça amusant. Non mais qu'est-ce que je dis ?! Ce n'est pas drôle ! Asmodeus peut prendre possession de mon corps pour me le détruire petit à petit ! Et pourtant...j'avais envie de rire aux éclats, c'était surement mon côté Démon. Je me surpris entrain de faire un sourire en coin. Impossible de l'effacer de mon visage. Pendant un moment je crut que mes cheveux étaient en train de devenir rouge, mais non, ça aussi c'était dans ma tête. Et c'est quand je commençai à pouffer de rire -un rire plutôt de sadique- que je vis en chair et en os Asmodeus, il souriait, lui aussi, il ne m'effrayait plus du tout. L'homme s'inclina respectueusement et disparut...du moins il disparut de ma vue. Je rebougeai de nouveau, le décors, autour de moi, était normal, le lycée quoi. Je regardai les jeunes filles à côté de moi. Celle aux cheveux roses avait l'air plus mal en points que l'autre. En temps normal, je les aurais méprisé... Non...mépriser n'est pas le terme exact. Disons que je les aurais laissés seul dans leur douleur. Je mis ma main sur l'épaule de la demoiselle aux oreilles de chats. J'ouvris la bouche pour dire quelque chose mais aucun son ne sortit, surement le stress étant donné que je n'ai pas l'habitude de parler aux personnes de mon âge. Souvent mes discutions se font avec les adultes bien friqués ou les jeunes délinquants de dix-huit/vingt ans. "Calme toi, Respire un bon coup" c’est ce que je voulais lui dire, mais je restai muette, je ne prononçai pas ses mots. Je ne lui dis rien du tout. Tant pis, je laisse tomber ! J'aurais au moins essayé de communiquer avec elle.
Je redressai l'adolescente aux yeux bleus de façon à ce qu'elle est la tête posée sur mes cuisses -car j'étais agenouillée- je passe quand même un coup d'oeil à l'autre môme aux pupilles rouges.
-ça va aller . Lui chuchotais-je alors que je savais que ma phrase ne servait strictement à rien.

.~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ .


Dernière édition par Luciana Kyoku le Mer 25 Avr - 17:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laetikoti.skyrock.com/
June Ryuko Yosuku
Humain
Humain
avatar

Messages : 323
Réputation : 719
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : Là -pointe du doigt devant elle-

Fiche Technique
Caractère:
Fiche d'Infirmerie:

MessageSujet: Re: Rencontre avec une nouvelle [Pv: Arisae Funabori, Luciana Kyuko et June Ryuko Yosuku]   Mer 25 Avr - 17:10

Acte IV



Je tombais. Encore et toujours. Dans un trou sans fin. Comme dans "Alice au pays des Merveilles" . Mais la trou d'Alice avit une fin. Pas moi. "Je tombais. Je tombe. Je tomberais". C'était ce que je pensais. Puis,mo corp heurta quelque chose. S'arrêta. Puis continua sa routevers les Enfers. Pourquoi Enfers? Haut, Paradis, mon domaine, milieu Terre, bas Enfers. Simple non? Je continuais cependant de tomber. "Depuis combien de temps maintenant?" pensais-je.
"Bientôt 3minutes et trente secondes, mademoiselle Yosuku, dit une voix provenant, je pense, du bas. Des Enfers...



"Bientôt 3 minutes et trente secondes, mademoiselle Yosuku."
Une voix. Je la connaissait. Mais je ne savais pas à qui elle appartenait. Une ombre. Je vis une ombres. Blanche, cepandant. Une ombre blanche? Cela n'existait pas. Pourtant je la regardait toujours. Mais quand avais-je ouvert les yeux? Mon corp s'allourdit. Je tombais toujours. Je tombais, je tombe, je tomberais. Je refermit les yeux. Puis je ne sentit plus mes membres. Quoi? Pourquoi je ne voit rien? Pourquoi je n'arrive pas à parler? Pourquoi je n'entend rien? Pourquoi je ne bouge pas?
"TU PEUX LE FAIRE! TU PEUX PARLER!, tonna une voix, la même que tout a l'heure
-NOOON! NON JE NE PEUX PAS!, criai-je a mon tour.
-TU L'AS FAIT!"
J'avais parler. Je pouvait entendre. Puis je vue. Mais juste une lumière. Blanche. Ce n'était pas une lumière. C'était l'ombre. Elle s'approchait. Mais je ne put bouger. L"Ombre" m'attrapa. Je fermis les yeux. Comme s'il voulait m'étrangler... Je bougea un doigt. Gagner..
"Ca va aller... Dit une autre voix"
Je bougea discrètement toujours, un autre doigt.. Puis un autre. L'"Ombre" m'étranglait toujours. Un autre doigt. Plus qu'un. Voila. Elle avait fermer son poing pour donner un coup. Puis.. La salle des professeur. Elle était "revenus". Je vis que ma tête était posée sur les genoux de la fille... Qui avait été poignardée. J'ouvrit les yeux en grand, et releva la haut de mon corp laissant échapper un petit "Han", car j'avais un gros effort. J'étais épuisée. Je m'apperçut que je transpirait. J'avais chaud. Je mis mon visage dans mes mains, et laissa échapper quelques larmes. Je ne savais pas ce qui m'arrivait.

.~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ .
Allias Black☆Stars
Tiendras-tu ta promesse Invité ?

En voir plus?:
 
Mon avatar représente Megurine Luka, j'ai donc le droit de prendre n'importe quelle image représentant ce personnage pour la mettre en avatar et/ou en signature.
J'******* l'amour, j'****** la vie, au final j'enlace la mort .o.
[/center]
Bon alors, qui rp de quoi, de qui, où, quand et avec quoi ? °^°



Couleur de parole: #354789


Dernière édition par June Ryuko Yosuku le Sam 23 Juin - 10:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-hishigaya.forumgratuit.org/
Compte Fondateur
Nekos
Nekos
avatar

Messages : 64
Réputation : 152
Date d'inscription : 25/03/2012
Age : 22

Fiche Technique
Caractère:
Fiche d'Infirmerie:

MessageSujet: Re: Rencontre avec une nouvelle [Pv: Arisae Funabori, Luciana Kyuko et June Ryuko Yosuku]   Mer 25 Avr - 17:32

June trempée de sueur...
Luciana, sur pied, mais tremblante...
Moi entrain de les regarder, toujours les mains sur les oreilles...
Luciana m'avait dit quelques petits mots, que je n'avait compris. Je voulait lui répondre, mais je vit June se relevée, puis retomber... Je n'en pouvais plus ! De un : Voire mes amies souffrir, de deux : entendre se sifflotement. Ça y est, il n'est plus la, le sifflotement, je suis sauvée...
J'ouvre les yeux, June est sur les genoux d'une fille, je vois tout trouble, je me demande sur qui elle est. J'entend des voix très vagues : "DIT LUI ! DIT LUI NOTRE SECRET ! TU MÉRITES DE MOURIR !"
Puis je vois une silhouette, qui s'approchent vers moi, je tremble, et je suis autant trempée que June...
Je regarde l'horloge, il y a le "tic-tac-tic-tac", mais les aiguilles ne bougent pas...
Alors je ré-entend la voix : "DIT LUI ! DIT LUI NOTRE SECRET ! TU MÉRITES DE MOURIR !"
Alors, je me bouche les oreilles, et tout ça résonne, de tout les côtés... Je re-pense alors à ce que je pourrais faire, j'entend une voix, beaucoup moins vagues, et c'est celle d'un garçon, non, d'une fille, oui, d'une fille...
Puis, je re-regarde l'horloge qui elle n'a pas bougée. Alors, plus rien, plus un sons, je me relève et marche jusqu'à la porte, June et Luciana ne bouge plus... Arrivée à la porte, je regarde à droite, puis à gauche. Je cris de toutes mes forces mais rien ne sort... Je regardes les filles, l'horloge, et m'écroule par terre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-hishigaya.forumgratuit.org
Laëtikoti
Admin
avatar

Messages : 74
Réputation : 182
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 21
Localisation : ►ici◄

Fiche Technique
Caractère:
Fiche d'Infirmerie:

MessageSujet: Re: Rencontre avec une nouvelle [Pv: Arisae Funabori, Luciana Kyuko et June Ryuko Yosuku]   Mer 25 Avr - 18:45

Leur visage anéanti, triste, "décomposé" me donna une impression de déjà-vu. Tandis que la belle fille à la chevelure rose pleurait, la brune s'écroula sur le sol. Je ne savais plus ou donné de la tête, je n'arrêtais pas de me demander si tout cela serait arriver sans moi, si ce désastre s'est produit à cause de moi. J’espérais que non.
Je tapotai l'épaule de la fille aux magnifiques yeux bleus avec mon index. "Que devons-nous faire pour aider ta copine ? Arrête de pleurer", c'est tout ce que je voulais lui dire, mais encore une fois aucune son ne sortit de ma bouche, et comme tout à l'heure je laissai tomber la tentative de communication pour aller m'occuper de l'hybride. Je la soulevai avec mes fins bras, ça va, elle n'était pas lourde. Je réussis à la placer sur mon dos, je me tenais penché en avant pour que son corps ne bascule pas puis je retournai vers la demoiselle aux pupilles bleus l'air de dire "et maintenant . Je vais où ?" j'essayais de communiquer avec les yeux. Je savais parler, j'avais encore de la voix, mais je suis timide, et un peu coincé. Si je pouvais m'exprimer en langage des signes, je le ferais sans problème, sauf que, je ne connais pas les gestes qu'il faut faire et je n'ai pas envie d'avoir l'aire encore plus idiote que je le suis à m'exprimer avec des mouvements alors que tout le monde sait, normalement, que je n'ai aucun problème à parler.
L’adolescente sur mon dos avait l'aire de beaucoup transpirer, je détestais la sueur, même si, bien entendu étant donné que je ne suis pas un robot, j'en sécrétais moi aussi quand je faisais du sport par exemple.
Je bafouillai quelques mois, ça donna quelque chose du genre "heu...reprend toi".
Je ne savais pas quoi lui dire d'autre car, je le répète encore et encore, j'étais trop mal à l'aise pour bien parler avec quelqu'un que je ne connaissais pas.

.~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laetikoti.skyrock.com/
June Ryuko Yosuku
Humain
Humain
avatar

Messages : 323
Réputation : 719
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : Là -pointe du doigt devant elle-

Fiche Technique
Caractère:
Fiche d'Infirmerie:

MessageSujet: Re: Rencontre avec une nouvelle [Pv: Arisae Funabori, Luciana Kyuko et June Ryuko Yosuku]   Mer 25 Avr - 20:02

Acte V

J'étais toujours recroquevillée. Et je pleurais toujours. J'avais peur. Mais de quoi? Je ne savais pas non plus. Puis j'entendit une voix "Plus que 3 minutes et 30 secondes, mademoiselle Yosuku" J'avais déjà entendu cela quelque part. Mais où? Si! Je sais! Quand je "tombais", mais la, la phrase avait été modifée. Avant c'était plutôt "Bientôt 3 minutes et trente secondes, mademoiselle Yosuku." Qu'allait-il se passer dans quelques minutes?! J'essayais de penser à autre chose, mais le "tic-tac-tic-tac" de l'horloge me tirait de mes penser. A chaque fois. "Plus que 10-9-8-7-6-5-4-3-2.. Le compte à rebour est terminer, mademoiselle Yosuku."


"Plus que 10-9-8-7-6-5-4-3-2.. Le compte à rebour est terminer, mademoiselle Yosuku.". QUOI?! Qu'avais-je donc?! Pourquoi la vie s'acharnait sur moi? Un simple Ange. Non. Il est vrai que je ne suis pas simple. Mais je n'avais rien fait de mal. Cependant, mes larmes s'accentuaient. Quelque chose, ou quelqu'un me tapota l'épaule. Je me raidit. Le tapotement s'arrêta. J'entendit Arisae, ou peu être la nouvelle faire quelque chose. J'utillisa mon pouvoir de Sibylle.Ma grand-mère était une Enchanteresse, elle pouvait decrypter les visages. Elle devinait ce que tu as vue et ce que tu as fait. J'avais hériter de ce pouvoir.. Je regardit dans les yeux de Arisae. La jeune fille la portait. Puis dans ceux de la jeune fille. Elle regardait dans ma direction l'air de dire "Je vais ou?" Je me leva et dit à la jeune fille:
"Suivez moi"
Je prit ensuite la route de l'infirmerie . Il n'y avait maintenant plus personne dans les couloirs. Je traversa la cour. L'imfirmerie se trouvait dans le batiment O'Briant. Je crois bien que le jeune fille me suivait à quelques pas.

[Suite du RP dans le bâtiment O'Briant>L'Imfirmerie]

.~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ . ~ ° * ° ~ .
Allias Black☆Stars
Tiendras-tu ta promesse Invité ?

En voir plus?:
 
Mon avatar représente Megurine Luka, j'ai donc le droit de prendre n'importe quelle image représentant ce personnage pour la mettre en avatar et/ou en signature.
J'******* l'amour, j'****** la vie, au final j'enlace la mort .o.
[/center]
Bon alors, qui rp de quoi, de qui, où, quand et avec quoi ? °^°



Couleur de parole: #354789
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-hishigaya.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre avec une nouvelle [Pv: Arisae Funabori, Luciana Kyuko et June Ryuko Yosuku]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre avec une nouvelle [Pv: Arisae Funabori, Luciana Kyuko et June Ryuko Yosuku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La nouvelle vie d'une solitaire.
» Enzo - croisé bichon et caniche - 10 ans (94)
» [android] Migration de compte avec la nouvelle maj me disant que j'ai changé de téléphone alors que ce n'est pas le cas
» Pont provisoire jeté sur la rivière Montrouis avec la nouvelle technologie
» Coopération Canada/Armée et Haiti ; une idée nouvelle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hishigaya :: ~Flood~ :: ~Corbeille~-